Marie Jaouan - Locronan


Marie Jaouan / Marie Jaouan, peintre / expositions passées / 2014-2015
Bateaux / Bretagne / Bretagne2 / Locronan
Languedoc / Languedoc 2 / Languedoc 3
Intérieurs de maisons / Intérieurs de maisons 2


Maison à Locronan

Marie Jaouan à Locronan


Ce qui est surprenant lorsqu'on approche pour la première fois les oeuvres de Marie Jaouan, c'est le côté "conte de fées" qui s'en dégage. Par ses couleurs, comme par la joyeuse désinvolture qu'elle donne dans la répartition des sujets qui vont former son tableau, elle nous ouvre une fenêtre sur un monde qui, sans être fantastique, comporte en lui une part de surnaturel. Il y a une constance, le soleil, un faire-valoir, la couleur. En partant toujours de tons purs, elle joue des formes qu'elle fait danser au rythme d'un couple de bleu et de jaune, tandis qu'à ses côtés c'est un couple de vert et d'ocre qui s'enflamme et qui s'envole. L'oeil de Marie Jaouan est resté le regard d'un enfant qui découvre les mille merveilles du monde dans un livre d'images qu'il a reçu comme premier prix de poésie.

Christian GERMAK

Article paru dans Arts Actualités Magazine - mai 2002

 

Enseigne MJ

 

 


Plan d'accès

Paris: 560 km / Rennes: 260 km
Nantes: 260 km / Brest: 70 km
Quimper: 16 km / Douarnenez: 10 km
le bord du monde: 6 km !

Office de Tourisme de Locronan: tél. 02 98 91 70 14

Moyens d'accès:

Train:
gare de Quimper
tél. 02 36 35 35 35

Avion:
Aéroport de Pluguffan (Quimper)
tél. 02 98 94 30 30

Aéroport de Brest
tél. 02 98 32 01 00


Centre Locronan Vue de la place de l'église, la rue des Charrettes. Marie Jaouan est dans la grosse maison, avec une lucarne, au centre de la photo. Qu'y fait-elle? Je ne sais pas.

La chapelle, à Locronan (55 x 46 cm) 1. La chapelle à Locronan
(55 x 46 cm)


La fontaine (41 x 33 cm) 2. La fontaine (41 x 33 cm)


Le prieuré de Locronan 3. Vue sur la mer
(65 x 54 cm)

L'église de Locronan 4. Le pyjama (65 x 54 cm)
La fenêtre 5. Le calvaire (65 x 54 cm)
Chemin creux à Locronan (81 x65 cm) 6. Chemin creux à Locronan
(81 x 65 cm)

Renseignements pratiques

rue des Charrettes
29180 LOCRONAN

tél. 02 98 51 80 43

 Il est possible de visiter l'atelier, à Locronan, de Pâques à fin septembre

Le week-end de Pâques, les vacances de printemps (tout le mois d'avril),
ainsi que tous les samedis, dimanches et jours fériés de mai et juin, de 14h à 19h

et du 1er juillet au 30 septembre, tous les jours de 14 h à 19 h

en dehors de ces ouvertures et tout le reste de l'année, il est toujours possible de venir sur rendez-vous (en téléphonant au 02 98 51 80 43)


Article paru dans Arts Actualités Magazine - N° 117 - juillet /août 2001

Avec une écriture picturale des plus poétiques, Marie Jaouan nous décrit des paysages qu'elle interprète comme pour illustrer des contes d'enfants. Ses maisons gaies et joyeuses, tout comme leur intérieur, sont toutes rayonnantes de cette fraîcheur un peu enfantine. Les éléments enchanteurs sont donnés par un choix de couleurs qui sentent l'été et le soleil. Mais aussi le merveilleux est introduit par l'accompagnement d'une suite de compositions dans lesquelles les maisons dansent, font des rondes, avec à leurs côtés des arbres qui frissonnent avec délices, se tortillant sous un ciel léger, tout léger, et qu'agrémentent des troupeaux de tout jeunes nuages blancs.
A l'inverse d'un Vlaminck (mais en en ayant le souffle), qui traiterait le même sujet de façon dramatique par de sombres fenêtres ouvertes sur une nature qui se tordrait de douleur, Marie Jaouan, elle, a complètement délaissé toute partie négative. Elle leur a tourné le dos. Que ce soit par le détail ou par sa mise en scène, elle ne veut voir, et nous montrer, avec force et détermination, que l'immense bonheur de vivre qui est en elle. Une félicité qu'elle veut nous faire partager.

Femme accomplie, en plénitude de son art, Marie Jaouan décrit son sujet par de grosses touches qui composeront sur sa toile de larges plages bien colorées. Elles seront d'autant plus faciles à lire que les huiles de notre artiste sont créées pour mettre uniquement en exergue des paysages d'où est le plus souvent exclu tout personnage qui détournerait notre attention. Marie Jaouan, par là, veut nous montrer l'atmosphère et nous y introduire, et non pas reproduire les effets de cette atmosphère sur les humains. Pour nous, partant d'une réalité, elle plante un décor, tel que nous souhaiterions y vivre. Avec une part de rêve, de naïveté, mais ouvert, prêt à nous recevoir pour y passer des heures de délices, sans histoires, en tête à tête avec le bonheur, celui qu'elle compose pour nous dans l'attente que nous y déposions quelques instants de notre existence.

Chrstian GERMAK

 

 

 

 


Article paru dans L'Express - N° 2561 - semaine du 3 au 9 août 2000

Avec les tableaux de cette artiste, impossible de ne pas sentir l'appel du grand large. Tous ses paysages respirent l'air marin. Le village tangue, le clocher de l'église s'incline comme le mât d'un voilier. On devine la mer toute proche, ses ports de pêche et leurs filets bleus. D'une touche rapide et dynamique, Marie Jaouan livre des toiles lumineuses aux couleurs fortes. Scrutant tous les détails de Locronan, elle crée un univers d'impression où les maisons se déforment au souffle du vent.

Nicolas de La Casinière

 

***

Article paru dans L'Express - N° 2511 - semaine du 19 au 25 août 1999

Depuis 1992, l'ancien bâtiment du Prieuré de Locronan, où résida le peintre Yves Tanguy, accueille chaque été Marie Jaouan. Cette autodidacte a commencé par créer des huiles sur toile et des pastels. Elle trouve son inspiration en Bretagne, devant les chalutiers en carénage, des paysages changeants selon les heures et les petits métiers de la pêche qui se perdent. Immortalisés dans une danse aux couleurs vives et chaudes, ses modèles tournoient, se penchent, se redressent. Des tourbillons de coups de pinceaux légers, des tableaux qui ont leur histoire.

Elsa Duperray

 


Article paru dans Arts Actualités Magazine - N° 87 - juillet /août 1998

Les oeuvres que Marie Jaouan nous présente reflètent un caractère franc, ouvert, spontané. Sans détours, elle décrit ce qu'elle voit et ce qu'elle ressent. Fuyant les drames, toujours le sourire aux lèvres, elle nous montre des villes et des paysages où il fait bon vivre et où, nous le supposons, elle aime vivre.

Des maisons ocres tachetées de soleil, et ornées de fleurs, par dessus un ciel bleu, qui reste aussi présent quand elle nous invite dans le port de Concarneau. Des bateaux y dansent côte à côte, leurs ponts en goguette sont des témoins qui nous parlent des flots berceurs.

Mais le rôle artistique de Marie Jaouan est polyvalent. On la retrouve dans un groupe de chants de marins, et c'est beau les chants de marins. On la voit avec des accordéonistes, des conteurs. Marie Jaouan ne s'arrête pas là, car à fréquenter les diseurs de nouvelles, elle s'est mise à l'illustration de livres, à moins que ce ne soit ses paysages qui finissent par créer des contes et nouvelles, venus du monde entier, comme il se doit pour des marins.

Christian Germak


LE TÉLÉGRAMME - Mercredi 16 août 2000

Marie Jaouan. Des toiles qui dansent et qui penchent

Les toiles de Marie Jaouan, qui puise son inspiration en Bretagne, à Giverny ou dans le Languedoc, sont de celles qu'on n'oublie pas de sitôt quand on les a vues une fois. A cause des couleurs, d'abord, qui vous sautent au visage dans une joyeuse sarabande: les jaunes, les rouges, les bleus ou les ocres, qui respirent la chaleur, la joie de vivre.

Qu'elle peigne des bateaux à Concarneau, et on piaffe d'embarquer; des maisons à Locronan, où elle a son atelier, et on a envie de déménager pour y habiter, tant les fenêtres et les portes, surmontées de glycine, sont accueillantes.

Et puis il y a cet air penché qu'ont ses maisons: elles semblent même défier les lois fondamentales de l'architecture. A moins qu'elles n'aient subi un de ces coups de tabac et qu'elles souffrent de graves déformations!

Mais qu'importe. Marie Jaouan a son style et elle y tient. "Quand on regarde les choses, on a toujours la tête penchée", explique-t-elle. "On les voit donc penchées. C'est le cerveau qui les rétablit pour qu'on les voie droites."

A bas le cerveau, donc! Je penche, donc je suis, et c'est très bien comme ça.

La tradition à laquelle elle appartient? Marie Jaouan n'aime guère les grands discours. "Elle est dans la lignée des fauves", répond son mari, Hervé Jaouan, qui joue de l'accordéon diatonique dans un groupe de chants de marins auquel Marie Jaouan prête... sa voix.

Quand on vous dit que la galerne souffle dans ses huiles et ses pastels...

Yves Loisel

 


Pour découvrir quelques artisans de Locronan,
visitez le site:
http://www.bretagnenet.com/kd29

 

Pour en savoir plus sur Locronan, ce que l'on peut y découvrir, les animations et fêtes de l'été, le déroulement de la Grande Troménie, les possibilités d'hébergement et de restauration, visitez le site officiel de la cité:

http://www.locronan.org

 


Marie Jaouan
rue des Charrettes
29180 LOCRONAN
FRANCE
téléphone: 02 98 51 80 43
 
 
MJ@mariejaouan.com